Peinture de 2008
Peinture de 2008 Peinture de 2008 Peinture de 2008

Saint-James. Une exposition au profit des « Amis de l’orgue » à Saint-Benoît

Vingt-cinq artistes originaires de la Manche, du centre de la France, de la région parisienne et de Russie investiront le centre culturel de Saint-Benoît, du 1er au 23 août 2018.



   

« Nous aurons environ 150 œuvres, des peintures, des aquarelles, des pastels, indique Régis Erisay, cheville ouvrière de l’événement. Et 10 % du montant de la vente sera reversé à l’association locale des « Amis de l’orgue ». »

Régis Erisay est aidé dans sa tâche par le Saint-Jamais Jérémy Derouard, carreleur de métier et porte-drapeau officiel de l’académie du Mérite et dévouement français. Cafetier dans le bourg de Saint-James, l’organisateur d’expositions Régis Erisay est également délégué départemental de la Manche de l’académie Mérite et dévouement français.

Cinq décennies d’expositions

Celui qui a « expliqué le métier » à Régis Erisay n’est autre que le célèbre peintre espagnol Pablo Picasso.

Ma première expo date de 1968. C’était dans la salle des fêtes de Gisors, dans l’Eure, où j’habitais à l’époque avec mes parents et mes 21 frères et sœurs »,  raconte le sexagénaire.

Peu de temps après le vernissage, un homme vient voir Régis Erisay et l’encourage à « continuer comme ça ».

Le commerçant normand apprend peu de temps après qu’il s’agit de Pablo Picasso. « Il avait une maison à quelques encablures de chez mes parents. »

L’amoureux des arts a suivi son conseil en exposant cinquante ans durant les œuvres d’artistes locaux. « Pablo Picasso est revenu voir certaines de mes expositions. Un jour, il m’a même emmené à Paris pour que je rencontre d’autres grands artistes comme Salvador Dali. »

Régis Erisay ne s’est jamais lassé de mettre en avant les toiles des autres. Il a, depuis, proposé de nouvelles expositions chaque mois dans les quelques commerces normands qu’il a tenu, jusqu’à, aujourd’hui, son café prénommé La part des anges.

 

J’ai lancé environ 600 artistes de peinture », assure l’instigateur du rendez-vous artistique qui célébrera ses cinq décennies d’expositions, du 1er au 23 août, à l’espace culturel de Saint-Benoit.

Des expositions pour la bonne cause

Outre son engagement contre la désertification en milieu rural, Régis Erisay profite du tremplin offert par l’art pour collecter des fonds au profit d’associations caritatives. Cette fois-ci, il souhaite aider l’association Saint-Jamaise des Amis de l’Orgue. « Les artistes qui vendront une œuvre s’engagent à verser 10 % du montant de la vente sous forme de don à l’association qui œuvre pour la rénovation de l’orgue aujourd’hui détruit », précise Régis Erisay.

L’exposition est à découvrir du 1er au 23 août, de 10 h à 13 h et de 15 h à 18 h, au centre culturel de Saint-Benoît. Entrée libre.